Loolou
loolou

Pourquoi ce spectacle ?


Tout est parti de Liane Foly. J’ai découvert un jour qu’elle m’imitait en train de présenter la météo, imitation extrêmement charmante, joyeuse, érotique. Elle m’a invitée à son spectacle La Folle parenthèse et c’est ainsi que nous sommes devenues amies. Et parce qu’elle est mon amie, elle a compris très vite que la scène me fascinait et que je cachais cet immense désir de retrouver les planches.



« Retrouver », oui, parce que avant de présenter la météo, j’ai été comédienne pendant presque 15 ans. J’ai joué au théâtre avec Jean-Pierre Marielle, j’ai interprété Janine, la petite héroïne de Céline dans sa pièce L’église, j’ai tourné dans Les Gens de Mogador de Robert Mazoyer. J’ai enregistré des contes pour enfants, des feuilletons pour la radio. Bien avant la météo, j’ai connu les coulisses de la télé par ses émissions, ses séries où j’obtenais parfois de jolis rôles.

Et puis les hasards de la vie (je veux dire la bienveillance de A.Gillot-Pétré, de M. Cardoze et de ma soeur Françoise) m’ont conduite pour échapper au chômage, devant l’écran bleu de la météo.


Le temps a passé

Aujourd’hui, je réalise que je présente la météo depuis plus de 20 ans. Avec de plus en plus de joie et de plaisir. Oui, mais le théâtre m’a oubliée. Moi pas. Grâce à Liane, j’ai compris que je pouvais remonter sur scène.

Fabrice Nataf, le premier, m’a proposé des textes, mais le projet n’a pas vu le jour…
Et puis un soir, je vais voir le spectacle de Guy Carlier que François Rollin a mis en scène. Je suis impatiente de le découvrir sur scène, j’adore son esprit, ses textes, ses saillies (j’en ai même été victime !). Eh bien, c’est un acteur magnifique. Je suis emballée par sa prestation. D’abord, cet homme a une présence rare sur scène, il est complètement ouvert à son public, et, quand même, il garde son secret. Il laisse entrevoir sa fragilité, son émotion, et enchaîne par une pirouette où il entraîne les spectateurs en même temps qu’il se retire dans sa mélancolie. Le spectacle est formidable. Après la représentation, je vais en coulisses le lui dire. À ce moment là, il me propose d’écrire mon spectacle, avec François Rollin. Oui, le professeur Rollin lui-même ! Voilà, c’est comme ça que ça s’est fait. Grâce à lui, grâce à Laurent Baron, le producteur de Liane et désormais le mien, grâce à eux, je vais retrouver la scène, les lumières et surtout le public. J’en tremble. Mais il faut y aller. Il est temps d’être…


Lu 258 fois
© Loolou - 2018 - 2005